Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

L’édito

L’édito 2021

Depuis deux ans, nous cogitons. D’annulations en annulations, de reports en reports, de mesures en mesures, de nouvelle vague en nouvelle vague, nous n’avons cessé de travailler derrière nos écrans. A l’aveugle le plus souvent, sous pression aussi et avec de nouvelles charges complexes.

Nous mesurons désormais l’impact de cette crise inédite, nous avons encore beaucoup à faire, beaucoup à réfléchir et beaucoup à soutenir. Le monde change vite et nous oblige à plus de souplesse, à plus d’articulation, d’agilité, de bienveillance et de courage.

Le coronavirus a mis les inégalités et la vulnérabilité des minorités en exergue, il s’agit bien d’une crise humaine profonde et malheureusement très enracinée dans la discrimination et qui nous oblige à devoir urgemment trouver une réponse commune et solidaire.

Dans ce climat, et là où nous nous trouvons, nous avons cependant cultivé de nouvelles ressources, de nouvelles réflexions, de nouvelles expériences, et l’immense réconfort de partager néanmoins tant de rires bruyants et amis, dans cette grande tourmente.

Alors, aujourd’hui, oui, c’est forcément intense, les projets se démultiplient, les artistes s’impatientent, et les programmes foisonnent. Le nôtre témoigne largement de cette invraisemblable période et du besoin primordial et sans condition, de créer, de nous retrouver et de partager à nouveau des émotions collectives qui parfois nous bouleversent profondément et permettent de faire bouger les lignes.

Cette édition, nous la plaçons résolument du côté de la joie en tant que puissance de vie et de résistance imparable contre le désenchantement.

Parce que la joie ne se laisse pas contraindre, elle se cultive et prend toute sa raison d’être dans les temps difficiles. Et puis aussi elle se propage et se démultiplie sans retenue.

Les corps en joies : nous nous remettrons à danser, à chanter, à penser librement et à lutter ensemble contre toutes les discriminations, avec l’art comme force motrice de ce mouvement.

Cette année, pas moins de 100 concerts, spectacles, performances, rencontres, projections, expositions, ateliers et collaborations dans 36 lieux à Genève, à Lausanne et à Bâle. 13 jours et nuits de propositions artistiques inédites donnant la part belle à une scène helvète hyper créative, avec aussi la réjouissance d’accueillir des invité.e.s internationaux.ales prestigieux.ses et celle de s’aventurer à la découverte de nouvelles pépites rares reflétant l’air du temps.

Les Créatives ce sont aussi des collaborations et soutiens exceptionnels avec les milieux et institutions culturelles de la région, qui se mobilisent largement pour porter haut et fort la création artistique des femmes et des minorités de genre ainsi que la production intellectuelle féministe.

Nous vous invitons à plonger littéralement au cœur de cette nouvelle édition mouvante, sculptée par les expériences, les rencontres, les épreuves, et où l’Art de la Joie invite les esprits libres et les expériences collectives à se démultiplier.

RDV le 16 novembre à l’Alhambra où notre première invitée, l’envoûtante Yseult ouvrira le bal !

Les Créatives