Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Le Carnet Rose

Le Carnet Rose

Depuis trois ans, Les Créatives placent au cœur de leurs activités une série d’actions et d’événements sur la place des femmes et des minorités de genre dans la culture : des ateliers, des rencontres et des propositions artistiques ont permis de collecter une somme conséquente d’informations.

C’est avec enthousiasme et fierté que nous avons déjà pu observer les premiers résultats de ce travail : dès 2018, le Service culturel de Ville de Genève a instauré une mention dans les conventions qui le lie aux associations : les projets doivent désormais tendre à une parité dans leur programmation. Puis, en 2019, la synergie entre les structures et la mise en réseau de partenaires à travers les ateliers s’est renforcée : les structures se sont fédérées pour travailler sur des enjeux précis. Des idées novatrices, qui émanent directement de ces rencontres, créatrices d’intelligence collective, sont à découvrir au fil du Carnet rose.

Être une plateforme de diffusion, d’échange et de mise en réseau, renforcer les liens entre les entités culturelles, et mener une action politique concertée pour agir contre les discriminations liées au genre, tels sont nos objectifs. Les Créatives se positionnent donc comme un Observatoire de la place des femmes et des minorités de genre dans la culture et émettent à ce titre une série de recommandations au monde politique et culturel.

Nous avons donc décidé d’entreprendre un travail sur ces enjeux en nous concentrant sur quatre axes thématiques qui composent les chapitres de ce carnet : l’égalité et la diversité dans les programmes et les équipes, la conciliation vie privée – vie professionnelle, l’égalité salariale et le harcèlement sexuel. Chaque partie débute par un bref état des lieux, suivi de pistes d’action et des ressources juridiques en lien. Ces dernières sont présentées en guise de proposition : nous invitons chacun·e·x à contacter les structures spécialisées compétentes, notamment en cas de harcèlement sexuel.

Dans la volonté de rendre lisible ces enjeux pour le plus grand nombre, nous avons tâché de recenser des pratiques et solutions accessibles et innovantes pour inspirer les structures culturelles, leur donner envie de de s’engager pour l’égalité de genre en abordant les discriminations dans leur complexité et leur multiplicité. À l’heure où les constats sur le manque de visibilité des femmes et des minorités de genre dans le milieu de la culture sont posés et où de nombreuses personnes actives dans le milieu – des collectivités publiques aux artistes et institutions – se sont engagées à mener des politiques plus égalitaires via des chartes, des actions de sensibilisation ou des objectifs quantitatifs, il est crucial d’organiser des espaces de dialogues et de réflexions sur cet enjeu de politique culturelle.

Le Carnet rose regroupe les conclusions non exhaustives de notre travail de recherche mené depuis 2018. Il rassemble témoignages, ressources juridiques et outils imaginés par et pour les artistes et les institutions afin de lutter contre les inégalités de genre de manière pratique et quotidienne.

Cliquez ici pour la version française du Carnet rose

Klicken sie hier für die deutsche version der Rosa Heft

Une version imprimée, distribuée aux structures culturelles, est disponible sur demande à l’adresse suivante: observatoire@lescreatives.ch

Remerciements

Nos plus chaleureux remerciements à l’ensemble des personnes qui ont participé et suivi les tables rondes et ateliers « Où sont les femmes ? » organisés à Genève et à Bâle lors des trois dernières éditions des Créatives.

Nous remercions sincèrement les personnes qui ont répondu à notre questionnaire ainsi que celles qui nous ont accordé un entretien :

Diana Baumgarten, Carole Christe, Azra Djurdjevic, Colette Fry, Maxie Gedge, Nicole Grieve, Anica Happich, Maude Herzog, Meret Heuss, Eve-Anouk Jebejian, Virginie Keller, Nina Kohler, Oliver Maechler, Patrick Mangold, Yvonne Meyer, Stephane Mitchell, Pamela Ohene-Nyako, Anne Papilloud, Patrick de Rahm, Héloïse Roman, Cyrille Schnyder-Masmejan, Natasha Stegmann, Angélique Tahe, Serge Vuille, Andrea Zimmerman.

Un immense merci pour leur regard vif et attentif lors de la relecture à :

Laila Alonso Huarte, Diana Baumgarten, Luisa Bieterin, Mathilde Curtaud, Aurélie Friedli, Catherine Fussinger, Virginie Keller, Marylène Lieber, José Lillo, Hélène Mariéthoz, Linda Murer, Isabelle Monnin-Vaszquez, Anna Pietrafesa, Hannah Pfurtscheller, Bianka Roiron-Ziomek, Héloïse Roman, Anne Saturno, Andrea Zimmermann.

Mille fois merci aussi au comité, à l’équipe et aux bénévoles des Créatives.

Un remerciement particulier et rempli d’émotion à Anne Bisang qui a accompagné avec beaucoup de générosité ce travail dès le départ.

Un immense et infini merci à toutes les féministes qui ont vaillamment lutté, brillamment écrit et longuement réfléchi. Ce carnet rose se repose sur leur travail.

Cet ouvrage a pu être réalisé grâce au précieux et principal soutien de l’Office fédéral de la culture.

En partenariat avec le BPEV

Crédits

Ouvrage collectif des Créatives

Dirigé par Dominique Rovini, avec Lucrezia Perrig, Sidonie Atgé et Noemi Grütter
Traduction allemande : Noemi Grütter

Relecture : Prisca Harsch

Graphisme : Studio BAD
Édition : Association Les Créatives

Imprimé à 2000 exemplaires en français et en allemand en juillet 2021 par Atar Roto Presse Suisse

© Association Les Créatives 2021