Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
27.11.2021
L'Abri
19h00
Adresse et Accès
L'Abri
Place de la Madeleine 1
1204
Genève
Tram 12, 17
Bus 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 25, 33, 36, A, E, G
Arrêt Rive
Voir sur google map
Billets
CHF 10.- à 15.-
Musique
Performance
Durée 1h15

Plongée cosmique au coeur de l’Abri

Ciao Ciao Galaxie (CH)

Camille Poudret
Parce que, si on tuait les humains, leur planète et toutes celles qui les entourent, c’est ce que dirait nonchalamment le reste de l’univers pour qui ce bouleversement s’apparenterait à la micro-sensation de picotement d’une micro-chlamydia. Gagnante du Dé-prix-me (décerné par le Labelle Meule), la jeune chanteuse amatrice Biceps, qui aspire à devenir l’une des stars de sa génération, se jette enfin à l’eau. Il faut être sincère, elle ne semble pas tout à fait commode, mais ça c’est plutôt normal. Avec enthousiasme, le concert risque de bien dégringoler une pente raide et bariolée, mais elle essaiera comme elle peut de dévaler l’avalanche avec grâââce. Faudrait pas en manquer une miette. Un fourre-tout musical qui se cherche avec beaucoup de naïveté, étonnamment soutenu par une fanbase solide.

Espuma Antigua (CH), c’est le croisement du classique et du jazz, mais c’est surtout le son chaud et doux du violoncelle d’Emilie Coraboeuf, la voix à la palette sonore variée de Flora Ageron et l’électrique lyrisme de la guitare d’Erwan Valazza. Espuma Antigua, c’est s’éloigner de ce que nous avons connu et en même temps s’en rapprocher au plus près. C’est une fresque musicale, un mariage entre la tradition baroque et l’éclectisme d’aujourd’hui. C’est la musique ancienne brassée par l’espuma (écume) qui vient lécher le sable doux d’une esthétique plus moderne. Spleen baroque, c’est le premier album d’Espuma Antigua, neuf images pour vous parler de femmes, d’électricité, de plages désertes et de buée sur la vitre. Ce sont des sonorités aquatiques, une sirène, l’iode de l’écume marine. C’est un hommage à la musique baroque, à sa richesse et à sa délicatesse. De belles collaborations, avec des artistes incroyables qui sont venu.es colorer notre spleen baroque. C’est peut-être plus de mélancolie que d’espoir dans ces 9 titres, mais c’est plus d’histoires faites de vents et de sel que de coquilles vides.

Distribution :
Flora Ageron : chant
Emilie Coraboeuf : Violoncelle
Erwan Valazza : guitare électrique
Guest :
Zacharie Ksyk : trompette
Nathan Vandenbulcke : batterie
Wetu : voix
Alice Izzo : univers visuel