Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Dimanche 22.11.20
lescreatives.ch
18h30
Adresse et Accès
lescreatives.ch
Rue du Temple 5
1201
Genève
Tram 15
Bus 1, 7
Arrêt Mercier
Voir sur google map
Billets
Gratuit
Forum
Table ronde / Livestream
Durée 1h30

La Précarité n’est pas mon métier

Cet événement est maintenu en format digital. Vous pouvez le visionner en live sur lescreatives.ch, notre page YouTube et notre page Facebook. La captation de cet événement sera également disponible ultérieurement en version sous-titrée sur notre page YouTube ainsi que sur lescreatives.ch.

Au niveau mondial, les femmes c’est 90% du personnel de caisse des magasins de ravitaillement, 70% du personnel médical et de soutien, 67% du personnel d’entretien. Avec le coronavirus, la réalité est criante, les femmes sont au front : de tous les métiers en première ligne, là où les professionnel·le·x·s prennent le risque d’être contaminé·e·x·s, les femmes occupent la grande majorité de ces places de travail. Indispensables à l’économie alors qu’elles sont moins rémunérées et souvent même pour un travail identique, les femmes occupent des postes essentiels au bon fonctionnement de notre société. Pourtant, leurs revendications de longue date pour revaloriser leur travail peinent à être entendues au niveau politique. Quelles sont les conséquences de la crise du coronavirus pour les femmes en première ligne ? Comment revaloriser leur travail essentiel ? Le héros de demain sera, on l’espère, une héroïne, qui ressemblera davantage à une infirmière ou à une caissière plutôt qu’au soldat inconnu.

En collaboration avec Amnesty International Suisse

Introduction :
Cyrielle Huguenot, coordinatrice de campagnes Droits des femmes – Amnesty International Suisse 

Invitées : 
Valérie Buchs, membre du Collectif de la Grève des femmes, grève féministe – Genève et secrétaire syndicale SIT
Clotilde Pinto, présidente de branche du commerce de détail d’Unia,  juge assesseure au prud’homme et vendeuse
Maud Simonet, sociologue, directrice de recherches CNRS et directrice de l’IDHES-Nanterre
Eva Niyibizi, médecin et fondatrice de l’association MedFem

Modératrice :
Claire Burgy, journaliste RTS

Scénographie :
Vanessa Ferreira Vicente et Marie van Berchem

Avec le soutien du Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences (BPEV)