Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
28.11.2021
Théâtre Saint-Gervais
18h00
Adresse et Accès
Théâtre Saint-Gervais
Rue du Temple 5,
1201 Genève
Tram 15
Bus 1, 7
Arrêt Mercier
Voir sur google map
Billets
De CHF 10.- à 30.-
Arts vivants / Théâtre
Théâtre
Durée 1h00

DOOM

Il y a longtemps, mais genre vraiment longtemps. Un livre qui tombe du ciel comme une pomme d’un arbre. Une femme y naît. C’est l’origine. Mais l’origine de quoi ? Avec la même frontalité que le tableau de Courbet, mais tagué par une Riot Grrrl vénère, Doom nous plante face à Ève, première femme dans la Bible, et face à Pandore, première femme dans la mythologie. Après “Hate me, tender” (Prix suisse de danse 2019), exploration performative de la Vierge Marie, Teresa Vittucci reproduit son geste queer-féministe sur ces deux figures, point de départ de plusieurs millénaires de patriarcat et d’oppression des femmes*. Si le titre, en anglais, évoque la mort, la destruction ou tout autre destin horrible, c’est bien à une poésie ironique, à un inoubliable banquet du corps que Teresa Vittucci, épaulée par un épatant faune électro (Colin Self), nous convie. Un éloge radical et superbe de la vulnérabilité.

Teresa Vittucci (AT – CH)